Ostéopathie

Voici la définition de l’ostéopathie selon « Le Groupe de travail pour la création de l’Ordre professionnel des ostéopathes du Québec »,  qui représente l’ensemble des ostéopathes du Québec :

« Évaluer les dysfonctions de mobilité et de motilité des structures du corps humain, déterminer un plan de traitement manuel et réaliser les interventions dans le but de corriger les dysfonctions et de favoriser la capacité du corps à s’autoréguler. »

L’ostéopathie peut diminuer les signes et symptômes reliés aux maladies que le corps médical vous aura diagnostiqués.

Voici quelques exemples :

  • Problèmes musculo-squelettiques : sciatalgie, fasciite plantaire, bursite, tendinite, maux de cou, etc.
  • Problèmes digestifs : constipation, ballonnement, colon irritable, reflux gastrique, etc.
  • Problèmes pulmonaires : sinusite, bronchite, etc.
  • Problèmes hormonaux : ménopause, menstruel, etc.
  • Problèmes psychologiques : fatigue, dépression, burn out, etc.
  • Organes des sens : oreilles (acouphènes, otites); yeux (pression dans l’œil, mal de tête autour des yeux); gorge (difficulté à avaler, ronflement, etc.); nez (congestion des sinus)
  • Pour gens accidentés, accident récent ou ancien
  • Et bien plus !

L’ostéopathe cherche la cause des douleurs qui affecte la mobilité d’une articulation, la motilité d’un organe ou le bon fonctionnement d’un système. Redonnant de la liberté, de la souplesse et de l’équilibre à l’ensemble des tissus en liens avec la problématique, le corps peut se rétablir. La personne peut alors reprendre plus vite ses activités normales.

L’ostéopathie est complémentaire à des soins médicaux (physiothérapie, chiropraxie) ou naturels (naturopathie, acupuncture). Elle permet au corps d’être dans une meilleure disposition pour recevoir tout autre genre de soins.

L’ostéopathie s’adresse autant aux bébés, aux enfants, aux adolescents et aux adultes de tous âges.

—-

Prenez note que vous ne devez pas recourir à l’ostéopathie en cas de malaises trop intenses, trop aigus.

Il vous est fortement conseillé de consulter d’abord un professionnel de la santé pour préciser la nature de votre malaise et, au besoin, consultez un physiothérapeute ou un chiropraticien.

—-

Statut légal

L’ostéopathie n’est pas reconnue par l’office des professions et le corps médical.

Un ostéopathe n’est pas un professionnel de la santé.

Toutefois, nous attendons avec impatience la mise sur pied d’un Ordre Professionnel qui reconnaîtra dans toute sa pleine valeur la profession de l’ostéopathie.

—-

Nos ostéopathes diplômés sont membres de  So.Ca.T.O.. Seul un ostéopathe accrédité peut remettre des reçus pour fin d’assurance.

Ostéopathes :

Martine Lamoureux, D.O. – Membre So.Ca.T.O.
Mihoko Shioata, Étudiante de 5e année en ostéo – Membre So.Ca.T.O.
Ariane Mauriello, Étudiante de 3e année en ostéo – Membre So.Ca.T.O.