Fasciite plantaire : Pourquoi avez-vous de la douleur au pied ?

Fasciite plantaire : Pourquoi avez-vous de la douleur au pied ?

Fasciite plantaire : Pourquoi avez-vous de la douleur au pied ?

Vous vous demandez pourquoi vous avez mal à la plante du pied et vous désirez en connaître les causes biomécaniques? Voici l’explication selon la vision d’un ostéopathe sur cette problématique.

La fasciite plantaire (FP) ou aponévrosite plantaire se présente comme une douleur sous le pied, principalement autour du talon. C’est principalement le fascia plantaire superficiel médian (FPSM) qui est affecté. Ce fascia, qui recouvre la plante du pied, est en lien avec le triceps sural via le tendon d’Achille. Ils s’attachent sur l’os du talon.

qu'est ce que la fasciite plantaire

CAUSE DE L’INFLAMMATION DE LA VOÛTE PLANTAIRE: LIMITATION À LA CHEVILLE LORS DE L’APPUI DU PIED AU SOL

C’est principalement la flexion dorsale de la cheville qui est affectée. Plus le mouvement de flexion se produit (déroulement du pied au sol) plus le FPSM se fait étirer. Ce dernier peut alors subir un étirement excessif puis des déchirures, d’où la douleur au pied.

ANATOMIE-BIOMÉCANIQUE

Le pied  sert de système d’amortissement qui reçoit, non seulement le poids du corps mais aussi le choc du sol. Lorsque nous marchons, le poids du corps sur le pied étire de partout le FPSM, comme le démontre cette image.

qu'est ce que la fasciite plantaire

Il est donc impératif de normaliser tous les éléments lésés reliés au processus d’amortissement et de propulsion. Nous cherchons à retrouver une meilleure capacité de résilience du trampoline qu’est l’arche du pied, afin qu’il puisse diffuser toute son énergie propulsive dans la jambe et ce, sans douleur.

Le bon mouvement de toutes les articulations du pied favorisera une meilleure tension plantaire lorsque le poids du corps écrasera l’arche du pied en marchant.

Le triceps sural ou mollet est un puissant complexe musculofascial intimement lié au fascia plantaire. Le mollet s’attache sur l’os du talon, via le tendon d’Achille, par un genre d’enroulement. Ce muscle affecte surtout la mobilité de la cheville, la tibio-talienne.

  • Il a un impact sur tous les autres mouvements des os du pied
  • Le bon mouvement de flexion/extension de la cheville permet d’équilibrer les mouvements d’adduction/abduction et de pronation/supination au reste du pied

S’il est trop contracté, il maintient un varus du calcanéum et oblige les os avoisinants à compenser, ce qui diminue la flexibilité des articulations et limite davantage le mouvement. Voici le mouvement de varus.qu'est-ce que la fasciite plantaire

     LE DÉGAGEMENT DU TRICEPS SURAL EST IMPÉRATIF

Donc, si le FPSM se fait étirer de partout, en dessous du pied et que l’os de son attache en arrière, le calcanéum, veut faire un mouvement vers le haut par la tension du triceps, il y aura une zone de fragilité à la jonction, cad, au talon.

Alors, si on relâche l’emprise du tendon le plus fort du corps, le tendon d’Achille, sur l’aponévrose qui a la plus faible extensibilité, le FPSM (fascia plantaire), cela favorisera une tension plantaire équilibrée :

  • Qui favorisera une meilleure adaptation du FPSM
  • Qui diminuera grandement la douleur au pied

Aussi, par son lien avec les muscles fléchisseurs plantaires, son assouplissement aidera au maintien de la cheville interne et dégagera par le fait même le confluent vasculo-nerveux de la plante du pied qui passe justement là.

L’ASSOUPLISSEMENT DU TRICEPS AURA AUSSI UN GRAND IMPACT SUR LA DIMINUTION DE L’INFLAMMATION PAR UNE MEILLEURE RÉGULATION VASCULAIRE ET LYMPHATIQUE.

Les nerfs, veines et artères passent au travers des muscles et des fascias. Harmoniser les déséquilibre de tension de ces derniers va diminue la force de compression qu’ils font subir aux éléments vasculo-nerveux. Le diamètre des tuyaux vasculaires offre donc une résistance moindre. Ainsi, tous les liquides peuvent circuler aisément et produire leur action. Le sang veineux plantaire peut ainsi se faire éjecter dans le triceps sural afin de désengorger le pied de ses toxines et le bon sang artériel peut venir réparer la lésion.

Le bon sang guérisseur peut enfin revenir guérir le FPSM 

qu'est-ce que la fasciite plantaire

Pour le FPSM, le travail d’équilibration musculofascial va permettre le retour à une normalité physiologique et tissulaire. Les fibres de collagène, étant assouplies et alignées, les médiateurs de l’inflammation vont pouvoir commencer leur processus de guérison. Les anti-inflammatoires ou les anti-douleurs vont pouvoir mieux faire effet également.

Une meilleure vidange des toxines et des débris, suivie d’un plus grand apport de sang et le tout, maintenu dans le temps, va permettre une meilleure réparation tissulaire à long terme.

              qu'es- ce que la fasciite plantaire           qu'est-ce que la fasciite plantaire

L’inflammation et la douleur seront éliminées et la régénération fibrillaire à prédominance réticulaire stimulera la formation de myofibroblastes

  • Le FPSM redeviendra plus souple et adaptable
  • L’effet guérisseur se poursuivra aussi à long terme

Nous n’avons ici qu’abordé les structures minimales à normaliser. L’intervention de l’ostéopathe va s’étendre au-delà de la zone de douleur.

INTERVENTION D’UN OSTÉOPATHE FACE À LA FASCIITE PLANTAIRE

Nous voulons :

  • Redonner une normalité tissulaire à l’étendue du FPSM
  • Donner une liberté articulaire et musculofasciale au reste du pied et de la jambe et nécessairement étendre notre intervention jusqu’au bassin. La partie postérolatérale de la jambe étant principalement sollicitée, une insistance à cette région est accordée.

qu'est-ce que la fasciite plantaire

L’objectif final est de :

  • Redonner une liberté à l’ensemble du pied afin qu’il effectue des mouvements plus fluides et harmonieux lors de la marche.
  • Permettre une meilleure répartition du poids sur tous les os.
  • Permettre au FPSM de s’accommoder des multiples contraintes afin qu’il subisse moins de douleurs.

N’hésitez surtout pas à nous contacter pour de plus amples informations et encore plus à nous consulter.

Nous avons d’excellents résultats.

Nous pouvons assurément vous aider à diminuer vos douleurs et à retrouver une qualité de vie.

Au plaisir de vous faire du bien!

 

Martine Lamoureux, ostéopathe, D.O. Plateau Mont-Royal

Académie Sutherland d’Ostéopathie du Québec

————-

Références :

[1]KENNEDY, S. Planes, chains and foot orthotic biomechanics – part 3, [En ligne], http://www.oandp.com/articles/2011-03_11.asp (consulté le 10 janvier2012).

[1]KLEIN P. et P. SOMMERFELD. Biomécaniques des membres inférieurs, Paris, Elsevier Masson, 2008, p. 402.

[1]KAMINA, P. Précis d’anatomie clinique, tome 1, Paris, Maloine, 2002, p. 494.

[1]FLICKR. Plantar fasciitis microscopic tears, [En ligne], www.flickr.com/photos/northcoastfootcare/4058174477/in/
photostream, (consultéle 12avril 2012).

[1]FLICKR.Fibres de collagènes, [En ligne], https://www.flickr.com/photos/northcoastfootcare/4058174287/in/
photostream (consultéle 12avril 2012).